Carol Attailia Formateur chez BESTFORMATION RESTAURATION

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Carol Attailia est responsable de restauration au lycée Monge à Chambéry et également formateur chez BESTFORMATION ainsi qu’au CNFPT. Il prépare, en outre, les professionnels au concours d’agent de maîtrise et dispense les formations en hygiène et sécurité alimentaire. Tout au long de l’année, il accueille des stagiaires et il s’est engagé à former des apprentis à compter d’octobre 2014.

Originaire de Condrieu, Carol Attailia obtient le CAP et le BEP cuisine au lycée hôtelier François Rabelais à Dardilly, avant de travailler pour des Relais et Châteaux en Suisse. Après l’armée, il intègre le lycée hôtelier de Bellerive à Vienne (Bac Pro restauration) et en parallèle, il effectue des extras pour des traiteurs de renom.

Des expériences variées en collectivités
Il prend ensuite le virage de la collectivité en travaillant comme second à la clinique Trénel à Sainte-Colombe, au sein d’une société de restauration. En alternance, il obtient la licence en management à l’Université Lyon III. Carol Attailia est ensuite embauché comme second à la clinique du Parc à Lyon. Puis il obtient le concours de maître ouvrier, ce qui lui permet d’occuper ce poste à la cité scolaire de Bellegarde-sur-Valserine (1 400 repas/jour), où il reste pendant dix ans. C’est ensuite qu’il intègre l’équipe des formateurs DIFOP, après avoir été sollicité par Philippe Goulois, technicien au Rectorat de Lyon. L’occasion pour lui d’animer notamment des formations thématiques (HACCP, repas à thème, magasinage, nutrition…) pour les chefs et agents des lycées et collèges.

Evolution du métier vers la polyvalence
Lors de la décentralisation, Carol Attailia postule comme formateur au CNFPT et depuis 14 ans, il mène à bien ses missions en s’investissant beaucoup . Il forme des chefs et agents de lycées et d’autres collectivités sur des thématiques très diverses : évaluer son service de restauration, diriger une équipe… « Le métier a évolué vers la polyvalence et les professionnels doivent se former de façon continue. La demande concerne des formations pratiques, en lien avec leur outil de travail quotidien. Aujourd’hui, le formateur devient un consultant capable de réaliser des audits », affirme Carol Attailia qui prépare, en outre, au concours d’agent de maîtrise, en insistant sur deux aspects majeurs : savoir encadrer une équipe et gérer un budget.

Transmettre son savoir-faire
« Des examens blancs se déroulent sur une semaine au CNFPT et pour habituer chacun à leur futur quotidien, il faut toujours mettre un peu de pression ! », poursuit le responsable de restauration du lycée Monge à Chambéry, qui dédie 80 % de son temps à ce poste. Le reste, il le consacre à ses missions de formationsqui englobent également l’accueil de stagiaires et depuis octobre dernier, de jeunes apprentis. Ainsi, à l’heure actuelle, il transmet son savoir-faire à Ophélie Kervich, l’une de ses anciennes stagiaires, qui possède le CAP agent polyvalent de restauration. Carol Attailia s’appuye sur le référentiel du CAP  cuisine pour former cette cuisinière qui a envie de réussir dans le métier. « Il importe de s’investir auprès des jeunes motivés car nous avons vraiment besoin d’agents de collectivités », conclut-il.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »